Je m’intéresse au langage. Début 2018 je remarquai dans les discours politiques et leurs relais médiatiques les locutions ‘en revanche’ et ‘par contre’ apparaître avec une fréquence sortant de l’ordinaire. Je les ai entendus ensuite se répandre dans les phrases de tout un chacun. Cela m’avait interpellée. Je ne sais si le langage précède, s’il annonce, ou s’il exalte et alimente, ou s’il n’est qu’un résidu d’inconscient. En tous cas il révèle. Le phénomène m’a paru notable, non anodin, par la mise en valeur des antagonismes. Dans une période délicate. J’ai choisi pour ma part de rappeler l’existence de quelques autres locutions, qui expriment un lien riche, subtil et non binaire, qui parlent de différence et de variété des points de vue, sans réduire à une opposition frontale. Bien sûr j’aime aussi le noir et le blanc...
Dans ce travail j’ai pris le parti pris poétique de mettre en relation la grammaire avec le nuancier de l’artiste. Paul Verlaine, dans : ‘de la musique avant toute chose’ écrit ‘... car la nuance seule fiance... ’

Technique : Je dessine beaucoup de manière machinale. C’est par assemblage et traitement avec un outil numérique que j’aboutis à ce type de compositions, sorties ici sur carton plume.

  1    2